Close

Pas encore membre? Veuillez vous enregistrer pour commencer.

lock and key

Connexion à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié?

Imposition

L’imposition, un apparent désordre

Dans le but de reproduire un document donné au coût le plus bas possible, on imprime généralement plus d’une page à la fois sur une feuille de presse. On regroupera donc ces pages en tenant compte de plusieurs paramètres : le format du document, le tirage, le nombre de couleurs, la présence ou l’absence de fonds perdus, le papier utilisé, le type de finition ou de reliure, le format de la presse, et finalement l’image qu’il faut reproduire. Selon les particularités du document et les spécificités du mode de reproduction, on fera l’imposition en conséquence. Une forme imposée comportera donc plusieurs pages alignées dans un apparent désordre, à la lecture. C’est au pliage et à l’assemblage que les pages retrouveront leur ordre de lecture.

Quelques exemples

Une forme imposée peut compter plusieurs fois la même page. Lors de tirages importants d’une même page, on gagne ainsi un temps précieux sur presse. À la finition, on n’aura qu’à recouper le papier pour obtenir des pages individuelles et identiques ! On peut aussi imprimer le recto et le verso d’un document, côte à côte, sur la même feuille de presse. Ceci permet de diminuer le nombre de plaques et conséquemment de diminuer le temps de mise en train. Une fois le premier tirage complété, on n’a qu’à remettre la pile de feuilles imprimées à l’envers sur presse et à poursuivre l’impression. Au terme de l’opération, on aura deux documents absolument identiques, imprimés recto-verso. Il ne restera plus qu’à couper la feuille en deux pour obtenir le produit souhaité.

De fait, les combinaisons sont nombreuses. Il est important de bien analyser chaque projet pour déterminer quelle sera la technique d’impression la plus appropriée et de là l’imposition requise. Tout cela pour en arriver au meilleur coût possible.