Close

Pas encore membre? Veuillez vous enregistrer pour commencer.

lock and key

Connexion à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié?

Impression écologique

Numérique ou offset, selon les projets

L’impression et la finition sont les deux dernières étapes de production avant la livraison et la diffusion. Mardigrafe vous offre le meilleur des deux mondes en vous offrant l’impression numérique pour les courts tirages et l’impression offset pour les gros tirages. La zone grise est située entre 500 et 1000 exemplaires et dépend de la taille de l’ouvrage à imprimer, du nombre de couleurs, du format et des papiers utilisés, de la finition et du délai de production. Bref, il y a suffisamment de variables pour qu’il vaille la peine de bien examiner les options d’impression. Nous déterminons la technique d’impression la plus avantageuse pour chaque projet. Lorsque la ligne de démarcation n’est pas claire, nous soumettons les deux options à votre attention.

L’écologie, un combat de tous les instants

Que signifie concrètement « impression écologique » ? Lors du 2e colloque sur l’écoresponsabilité organisé par l’Institut des communications graphiques du Québec (ICGQ), qui s’est tenu en mai 2011, les conférenciers ont insisté sur les améliorations majeures qu’a effectuées notre industrie au cours des 20 dernières années en matière d’environnement, mais aussi sur tous les défis qu’il reste à relever. Les éléments utilisés pour la fabrication des encres et des toners ont fait l’objet de plusieurs améliorations, au point que la majorité des encres aujourd’hui utilisées en offset ne dégagent plus ou presque plus de composés organiques volatils (COV), et que les métaux lourds utilisés comme dessicants (favorisant un séchage plus rapide) sont réglementés. Il existe même des encres « vertes », développées ici-même au Québec. Les toners pour leur part sont des polymères qu’il est aisé de séparer du papier lors du processus de désencrage. Nous encourageons nos collègues de l’industrie à utiliser des produits qui ne sont pas nocifs pour l’environnement et à en faire la promotion. Les efforts de chacun seront récompensés.

Toujours le papier !

Le facteur clé en matière d’environnement est encore et toujours le choix du papier et — plus encore — son procédé de fabrication. Il ne suffit pas que le papier soit fabriqué à partir de fibre recyclées : il faut que l’ensemble du procédé de fabrication soit respectueux de l’environnement. En un mot, il faut que l’usine soit verte, qu’elle ne rejette pas ses eaux usées sans les avoir préalablement traitées, qu’elle n’utilise pas de chlore pour blanchir le papier, et qu’elle soit alimentée en énergie verte.

L’autre aspect important est la proximité des fournisseurs. Le transport est l’un des secteurs d’activité le plus polluant qui soit. « Acheter local » a plus d’importance qu’on peut le soupçonner pour assainir notre bilan carbone. Si on veut vraiment réduire son empreinte écologique, il faut tenir compte du transport.

Chez Mardigrafe, nous prenons la question très au sérieux mais toujours dans la bonne humeur ! Nous travaillons avec des papiers recyclés depuis 2005 et les proposons systématiquement à l’ensemble de notre clientèle.

Vous trouverez plus d’informations au sujet de nos pratiques environnementales en cliquant ici !